[Raid] Nefarian

Après Cho’Gall, voici un nouveau guide consacré à Nefarian. Je sais, c’est pas terrible de commencer par des boss de fin d’aile, mais comme c’est à priori eux qui vous poseront problème… 😉

Nefarian est le dernier boss de la Descente de l’Aile Noire, un raid de niveau 85. Avant cela, il a également été le dernier boss du tier 2, à BWL (Repaire de l’Aile Noire). C’est le fiston de Deathwing et le frère d’Onyxia, qu’on va également retrouver lors de ce combat.Ouroboros contre NefarianComme pour le guide de Cho’gall, je ne vais pas vous exposer la stratégie entière : d’autres le font mieux que moi ! Je vous recommande notamment le guide de Millenium. Pour ma part, je vais plutôt m’attarder sur les points importants en tant que soigneur. Quelle composition et quelles attributions choisir ? Quels glyphes utiliser ? Comment gérer sa mana sur ce combat ? etc. Gardez à l’esprit que je n’ai pas la science infuse : je n’ai pas la prétention d’écrire la vérité absolue. Je partage ma façon de faire, qui ne doit pas être trop mauvaise étant donné que cela fait quelques temps qu’on farme ce boss.

À savoir, globalement

Composition du raid

La composition qu’on utilise généralement est la suivante : deux tanks, trois soigneurs et cinq DPS.

Parmi ces DPS, il faut qu’il y en ait un qui puisse off-tanker des adds. Nous l’avons déjà fait avec un Chevalier de la mort, un Guerrier et un Druide.

Il faut également 2 DPS possédant des kicks/contresorts avec un CD très faible.

Draconides !

Nefarian et sa sœur sont des dragons, et comme tous les dragons dans WoW, ils font :

  • Des souffles et des cleaves devant eux qui picotent fort
  • Des coups de queue derrière eux qui étourdissent et font des dégâts

Les souffles/cleaves ne doivent être pris que par les tanks. Les coups de queue doivent être absolument évités sauf si vous n’avez pas le choix (cf. Onyxia).

Dangereuses étincelles…

Tous les 10%, Nefarian va utiliser sa technique [spell]81272[/spell] sur tout le raid, tanks compris. La difficulté au soin viendra lorsque d’autres dégâts arriveront en même temps. Sinon, on a largement le temps de remonter le raid ;). Néanmoins, faites bien attention à avoir le raid full vie lorsque vous déclenchez un [spell]81272[/spell].

Phase 1

Onyxia est à terre et Nefarian arrive peu de temps après le pull. Les deux comparses sont tankés loin de l’autre par les MT, sinon attention aux patates : n’oublions pas qu’ils sont les [spell]78619[/spell] !

Au début du combat, des adds popent régulièrement (un par un). Le DPS off-tank devra tous les attraper. Certains DPS peuvent l’aider si les mobs s’éparpillent en reprenant l’aggro des fuyards et en les rapprochant de l’off-tank. Les squelettes peuvent faire très mal au bout d’un moment, et comme votre off-tank est un DPS, il risque de se prendre une sauce. Pour éviter cela, les autres joueurs peuvent alléger le soin en contrôlant les adds, mais toujours en zone ! ([spell]30283[/spell], [spell]31661[/spell], [spell]2812[/spell]…) Les squelettes se « désactivent » au bout d’un certain temps, mais attention, ce temps est réinitialisé s’ils prennent le souffle d’un des dragons. Il faut que les adds meurent tous au même endroit pour que leur gestion soit facilité en P3 (d’où les contrôles de zone, sinon il y a des risques de dépackage).

Onyxia lance régulièrement des [spell]94107[/spell]. Les « ampoules » sur ses épaules s’illuminent 5 secondes avant cette technique, vous permettant de vous placer derrière elle pour l’éviter. Le soucis, c’est qu’elle fait également des coups de queue, il faudra donc se déplacer pendant le combat… (Certains laissent le tank la tourner, nous on a toujours fait en se déplaçant).
La dragonne possède également une barre d’énergie qui se rempli progressivement. Lorsque cette barre est pleine, le raid est tout simplement one shot. Le but sera donc de tuer Onyxia juste avant que la barre soit pleine, afin d’amocher un peu son frère avant la P2.

Phase 2

La phase 1 prend fin lorsqu’Onyxia meure. Nefarian va s’envoler et la salle va se remplir de lave. Si vous ne voulez pas finir en merguez, la seule solution est de grimper sur l’un des trois piliers présents dans la salle. Le raid devra être réparti sur chacun de ses piliers. Nous fonctionnons de cette manière :

  • Un soigneur sur chaque pilier
  • Un pilier avec les 2 tanks et le mage
    • Le mage a un kick avec un long CD et les deux tanks sont sujets aux ratés sur leur kick. Le mage doit donc utiliser son [spell]2139[/spell] si ceux des tanks ne sont pas passés.
  • Sur les deux autres piliers, toujours un kickeur et un second DPS

Sur chacun des piliers, il y aura un squelette. Ces squelettes incantent des novas qui font très mal et touchent toute la salle. Elles doivent absolument être interrompues, d’où la présence d’un kickeur par pilier.

❗ Nefarian lance toujours ses [spell]81272[/spell] en P2, donc n’en déclenchez pas si les soigneurs ne sont pas ok !

Écartez-vous au maximum les uns des autres sur le pilier, car les attaques de Nefarian sont des zones qui ciblent une personne.

Phase 3

La lave disparait, Nefarian atterrit et les choses sérieuses commencent…

Nous tankons Nefarian au centre de la salle. Tout le raid, sauf le MT2 et son soigneur attribué, doit se packer contre le flan de Nefarian.

Le MT2 récupère tous les adds et doit les kite autour de la salle (en longeant les murs), jusqu’à-ce qu’ils se « désactivent ». Comme en P1, leur buff est réinitialisé par le souffle du boss, mais aussi par les flammes roses que le boss enverra au sol. Pour éviter que le MT2 passe devant Nefarian, le MT1 devra le tourner au fur et à mesure que les adds avanceront. Si les adds se désactivent une fois, vous pouvez considérer le combat comme gagné ou presque 😉

En tant que soigneur

Phase 1

Il faudra une attribution très stricte de heal :

  • Un sur le tank de Nefarian (c’est mon rôle sur la vidéo)
  • Un sur le tank d’Onyxia. Mieux vaut un heal qui peut se soigner facilement en même temps que le tank. Un paladin grâce à [spell]20140[/spell] ou un prêtre avec son [spell]32546[/spell] et son puits sont les classes qu’on préfère.
  • Un sur l’off-tank. Si vous avez un paladin, c’est bien de l’y mettre : outre son healing monocible très bon, il peut stun les adds grâce à sa [spell]2812[/spell].

Le healing sur Onyxia est un peu tendu. En effet, lorsqu’elle fait son attaque d’électricité, il faut se trouver derrière elle, risquant un coup de queue (gros dégâts + stun donc). Si Nefarian fait son [spell]81272[/spell] au même moment… Ça sent le sapin (grillé en l’occurrence). Bref, ce moment est toujours un peu dépendant de la chance… J’ai cependant trouvé une astuce pour limiter le temps passé derrière Ony. Lorsque ses flans s’allument, au lieu d’aller directement derrière, je compte 5 secondes puis je me place (car les éclairs n’arrivent pas tout de suite). Les éclairs durant exactement 5 secondes, je n’attends pas qu’ils aient disparus pour penser à m’écarter de la queue. Je fais encore le décompte dans ma tête puis je me replace directement.

Phase 3

Il faut qu’un soigneur s’occupe du MT2 (qui gère les adds en faisant le tour de la salle). Faites très attention aux piliers, ils peuvent provoquer un hors los fatal. Personnellement, j’essaye toujours de devancer mon tank.

En tant que prêtre

Chakra

J’utilise principalement le [spell]81208[/spell] en P1 et P2. En P3, ça dépend de mon mana et de l’état du raid.

Régen

J’utilise mon [spell]34433[/spell] pendant la P1 afin de l’avoir à nouveau lors de la P3. Je le couple à l'[spell]64901[/spell] pour la deuxième régen.

Sur les piliers

En P2, je suis sous [spell]81208[/spell], et je pose une [spell]139[/spell] sur tout mon petit groupe. Ensuite, je la rafraîchi avec des [spell]2050[/spell], [spell]88684[/spell], [spell]2060[/spell] et [spell]32546[/spell] si le besoin s’en fait sentir. J’ai également essayé de le faire à la [spell]596[/spell] sous [spell]81206[/spell], mais niveau mana c’était pas terrible… Et ça génère pas mal de overheal étant donné que les dégâts sont très hétérogènes. Cependant, en raid 25, je pense que la PoH sera plus efficace.

Je pose également un [spell]724[/spell] (si vous l’avez bien utilisé dès le début de la P1, vous devriez l’avoir pour la P2).

Glyphes

Voici les glyphes que je trouve les plus appropriés pour ce combat en spé Sacré :

Primordiaux

  • Prière de soins
    Pour soigner de manière plus efficace les [spell]81272[/spell]
  • Rénovation
    La [spell]139[/spell] apportera un meilleur soin de tank et un soin économe sur les piliers !
  • Puits de lumière ou Esprit Gardien
    À vous de voir s’il est nécessaire de glypher le Puits. Pour ma part, je suis toujours attribuée au pilier où nous sommes le plus, donc le Puits est assez intéressant.

Majeurs

  • Cercle de soins
    Pour soigner de manière plus efficace les [spell]81272[/spell]
  • Prière de guérison
    Un chouette up de heal, tant sur le raid que sur les tanks.
  • Oubli ou Désespoir
    Rien de transcendant pour le troisième glyphe. Oubli peut servir pour les adds, même si je dois avouer que je n’ai pas de souci avec le CD normal d'[spell]586[/spell]. Désespoir peut être intéressant si vous soignez le tank d’Onyxia.

Vidéo

Après tout ce blabla, la voici ;).

Quelques précisions :

  • Compo heal : double Paladin sacré (on fait avec ce qu’on a -_-) et un Prêtre sacré.
  • Compo tank : double Guerrier

Voilà voilà, j’espère que cet article vous sera utile lorsque vous tenterez ce combat. N’hésitez pas à me faire part de vos critiques, mes guides de raid sont loin d’être parfaits ! Suite à la remarque de Sylfaën j’ai essayé d’accélérer la vidéo. Mais comme je suis une grosse noob j’ai pas trouvé comment faire :mrgreen:. Ce sera pour la prochaine !

Et si vous cherchez de meilleures vidéos, toujours du point de vue d’un prêtre, Meyuna en fait des excellentes. J’essaye de rendre mes vidéos complémentaires aux siennes en ajoutant simplement des astuces pour soigneurs/prêtres.

3 commentaires


  1. Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function ereg() in /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-content/themes/sandbox/functions.php:278 Stack trace: #0 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-content/themes/sandbox/comments.php(35): sandbox_commenter_link() #1 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-includes/comment-template.php(1472): require('/homepages/37/d...') #2 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-content/themes/sandbox/single.php(38): comments_template() #3 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-includes/template-loader.php(74): include('/homepages/37/d...') #4 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-blog-header.php(19): require_once('/homepages/37/d...') #5 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/index.php(17): require('/homepages/37/d...') #6 {main} thrown in /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-content/themes/sandbox/functions.php on line 278