Jouer au clavier

Il y a deux manières de jouer dans World of Warcraft (ou devrais-je dire dans les MMO en général) : « avec la souris » et « avec le clavier ». En fait, c’est un abus de langage, car quel que soit le système choisi, on joue toujours avec les deux ! On désigne en fait l’outil qui sert à lancer les techniques.

La manière de jouer la plus intuitive – et donc celle qui sera utilisée par la plupart des débutants – est clairement le mouseclic : les techniques sont activées en cliquant sur leur icône avec le curseur de la souris. Les déplacements sont généralement effectués avec les flèches directionnelles du clavier.

La seconde école est celle des raccourcis clavier, plus communément appelés binds dans notre monde en franglais : les techniques sont activées en appuyant sur la touche liée au sort. Les déplacements sont effectués avec les touches ZQSD (Z : avant, S : arrière, Q : gauche et D : droite), ou bien à la souris.

NB : Pour les plus néophytes d’entre vous, je vais souvent parler de GCD. Cela signifie « Global CoolDown » ou en français, « Temps de recharge global ». Il s’agit du petit temps de recharge entre chaque sort (1 seconde et demie sans hâte).

Avantages des binds sur le mouseclic

Les avantages conférés par la seconde technique sont très nombreux. Je vais en citer quelques uns :

En général

Le déplacement est bien plus fluide chez un joueur clavier, car les mouseclickers en général ne strafent pas. Un strafe, c’est un pas de côté. Sur WoW, les raccourcis par défauts sont A pour la gauche et E pour la droite. Un strafe est bien évidemment beaucoup plus efficace que de tourner puis avancer. D’autre part, puisque la souris n’est pas monopolisée par nos sorts, nous pouvons l’utiliser pour tourner notre personnage. Tourner avec la souris est beaucoup plus rapide et précis qu’avec les flèches directionnelles ou les touches Q/D !

La gestion de la caméra est plus aisée pour un joueur clavier. En effet, la caméra se tourne avec la souris, et pour un mouseclicker, regarder ailleurs que devant lui implique d’arrêter de lancer des sorts pendant un moment donné… Ce qui influe donc sur son efficacité.

Dans le cas d’un sort de zone, nous devons activer le sort, puis cliquer sur la zone où nous voulons le lancer. Avec la souris, on est obligé de placer le curseur sur l’icône du sort, d’attendre la fin du GCD, de cliquer sur le sort, de déplacer à nouveau le curseur à l’endroit désiré, puis de recliquer. Avec un clavier, il suffit de placer sa souris à l’emplacement désiré pendant le GCD, et d’appuyer sur la touche.

Un joueur clavier aura également plus de facilité pour « bourriner » sa touche ;). En effet, il est plus efficace d’appuyer sans cesse sur son raccourci pendant le GCD que d’attendre qu’il soit fini pour activer sa technique. Les sorts partent plus vite !

Spécifiques aux soigneurs

Le gain d’efficacité est encore plus flagrant pour un soigneur : en effet, les joueurs se sélectionnent à la souris, ce qui implique chez un mouseclicker des allers/retours incessants entre les unitframes (= les barres de vie des joueurs) et la barre de sort, tandis qu’un joueur clavier laissera sa souris sur le raid et n’aura plus qu’à activer le sort de son choix sur le clavier !
(Je sais qu’on peut sélectionner les membres de son groupe avec les touches F1 à F5, mais c’est impossible en raid… Autant prendre les bonnes habitudes dès le début !)

Débuter au clavier

Je vous préviens tout de suite que se mettre aux binds, si vous n’êtes pas un habitué des jeux sur PC, demandera un temps d’adaptation plus ou moins long selon les personnes… Pour ma part j’ai joué comme un pied pendant une semaine :D, chez certaines personnes c’est encore plus long, chez d’autres ce sera plus court. Le mieux reste de faire une transition au fur et à mesure.

Les déplacements

Je vous conseille de vous habituer d’abord aux déplacements avec ZQSD, ainsi qu’aux strafes (A et E donc). Interdisez-vous l’utilisation des flèches directionnelles !

À terme, je trouve plus optimisé de supprimer purement et simplement les raccourcis pour tourner (Q et D donc) et d’y mettre à la place A et E. Vous pouvez directement si vous ne voulez pas prendre de mauvaises habitudes ! Aucun joueur se disant un tant soit peu optimisé ne devrait tourner avec le clavier, cette méthode est véritablement trop lente et trop peu précise comparée à un simple clic droit avec la souris :roll:.

Les sorts principaux

Il s’agira ensuite, une fois que vous maîtriserez correctement les déplacements avec ZQSD, de vous habituer à utiliser vos sorts principaux au clavier.

Les raccourcis par défaut sont les suivants : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 ) =

Dans un premier temps, ne vous embêtez pas à les personnaliser. Utiliser les touches 1 à 5 suffira ! Placez-y les sorts que vous utilisez le plus, évitez d’y mettre des gros CD (comme l'[spell]633[/spell], l'[spell]48153[/spell] ou encore la [spell]740[/spell]). Il est vite fait d’appuyer sur une touche par erreur quand on débute, et ce serait dommage de gaspiller un CD sur un combat un peu tendu !

Jouer avec ses sorts principaux au clavier est déjà un grand gain d’efficacité. Vous pouvez continuer à utiliser les autres sorts en mouseclic, mais si vous voulez gagner encore plus d’efficacité – notamment en PvP – je vous invite à binder tous vos sorts :P.

Aller plus loin

Ça y est, vous êtes devenu un dieu du clavier, vous ne tournez plus qu’à la souris ou au strafe, et vous commencez à vous casser la tête sur une méthode ergonomique pour binder tous vos sorts. Voici des bonnes astuces, découvertes parfois sur des forums, parfois en discutant avec mes guildeux, parfois par moi-même :).

Ajouter/modifier les raccourcis

Menu principal

Ça se passe dans Menu principal > Raccourcis. Tout peut être bind ! Voici un petit screen explicatif comprenant les intitulés du menu pour vous éviter de laborieuses recherches.

Correspondance des raccourcis sur les barres d'action

NB : Les totems du chamans ne sont pas considérés comme des « boutons d’actions spéciales », ils possèdent des raccourcis plus avancées (juste en dessous des boutons d’actions spéciales) : il vous est possible de bind les trois appels, chacun des totems ainsi que le rappel totémique.

Quelles touches utiliser

Pensons pratique : votre main gauche est scotchée sur la partie gauche du clavier, votre main droite ne doit pas quitter la souris (ou l’inverse pour certains gauchers).

Les touches les plus intéressantes sont donc celles qui se situent autour des touches de déplacement ZQSD :
² 1 2 3 4 5
A E R F C V
Plus difficiles à atteindre : < W X T G
Je vous recommande donc d’utiliser les deux premiers groupes de touches pour les sorts que vous utilisez fréquemment, et de conserver le troisième groupe de touches (ou la suite de la barre, 6 7 8 9 0 ) +) pour vos sorts les moins utilisés ou bien pour les gros CD qu’il ne faut pas activer par erreur.

Les modificateurs

Les modificateurs permettent de doubler vos possibilités de raccourci, en créant des combinaisons de touches. Il y a trois modificateurs : Shift (Maj), Ctrl et Alt.

Pour donner un exemple concret, vous pouvez par exemple assigner votre [spell]2050[/spell] sur la touche 1, et votre [spell]2060[/spell] sur la combinaison Shift 1.

Les modificateurs peuvent également intervenir dans le ciblage : ainsi, par défaut, Alt 1 lancera un [spell]2050[/spell] sur votre personnage, et Ctrl 1 le lancera sur votre Focus, si vous en avez défini un, qu’il est amical et à portée.
On peut même aller plus loin pour les mains agiles 😉 : Shift Alt 1 lancera un [spell]2060[/spell] sur votre personnage !

Vous pouvez modifier et/ou supprimer les fonctions de ciblage via Menu principal > Interface > Combat.

NB : Attention pour les utilisateurs de Windows, n’oubliez pas de supprimer le raccourci clavier (Shift Alt) qui bascule votre clavier en Qwerty, c’est problématique de se retrouver avec des raccourcis changeants :mrgreen:. Vous pouvez l’enlever via le panneau de configuration.

Les barres d’actions secondaires

Vous avez peut-être remarqué que Shift + molette de souris fait basculer votre barre d’action. Ainsi, vous pouvez garder les mêmes raccourcis pour des sorts différents. J’avais essayé de me faire une barre de sorts de soins, et une barre de sorts offensifs. Malgré l’avoir laissé en place presque un mois, je n’ai pas réussi à me sentir à l’aise avec ce système… Je préfère avoir tous mes sorts sous la main sans avoir à changer la barre ! À vous de tester et de vous faire votre propre opinion ;).

Adapter un sort à sa cible

Dans ma recherche pour binder absolument tous mes sorts, j’ai découvert une alternative à la barre de sorts secondaire : les macros qui adaptent le sort selon la cible. Je ne vais pas épiloguer longuement là-dessus (cet article devient vraiment long, j’en parlerai peut-être une autre fois ^^).

Cette macro permet de lancer un [spell]2050[/spell] si votre cible est amicale, et un [spell]585[/spell] si votre cible est hostile :

#showtooltip
/cast [harm]Châtiment;Soins

Je vous laisse le loisir de l’adapter à vos sorts !

Et la souris dans tout ça ?

N’oubliez pas non plus que vous disposez d’une souris, et que même la souris la plus classique peut contenir des binds ! Je ne vous parle pas d’investir dans une souris gamer (même si le confort de jeu s’en ressentira, c’est indéniable), mais d’utiliser sa molette. Vous pouvez bind : Molette vers le haut, molette vers le bas, molette enfoncée, et multiplier par trois les possibilités avec les modificateurs Shift, Ctrl et Alt, soit 12 raccourcis supplémentaires !

Regrouper ses sorts par thème

Afin de vous y retrouver plus facilement, notamment si comme moi, vous avez de nombreux rerolls, je vous recommande de classer vos sorts.

Pour ma part, j’ai établi les catégories suivantes :

  • Sorts rapides
  • Sorts longs
  • Sorts instantanés
  • Sorts de zone
  • Sorts sur la durée
  • Dispells
  • Sorts de regen mana
  • Contrôles
  • CD de survie
  • CD de burst
  • CD de mobilité

Doit-on utiliser des raccourcis différents avec une spé secondaire ?

Pour ma part, je ne le fais pas, car sinon je m’emmêle les pinceaux ! Lorsqu’on utilise une spécialisation radicalement différente (par exemple, une soin et une DPS), on peut en ressentir le besoin. Utilisant la méthode présentée plus haut pour avoir les mêmes raccourcis sur mes sorts de soins et mes sorts offensifs, je préfère ne rien changer.

Chez certaines classes, comme des classes pur DPS, il peut être embêtant de laisser tel quel. Je vous recommande de ne bouger que vos sorts principaux (par exemple, pour un mage, intervertir la [spell]133[/spell] avec l'[spell]116[/spell]), afin de conserver vos réflexes concernant les contrôles, la survie… !

Le C2C et l’utilisation de boutons supplémentaires sur la souris font-ils de moi un mouseclicker ?

Non, c’est un abus de langage ! Comme je l’ai précisé au début de l’article, un mouseclicker, c’est quelqu’un qui active ses techniques en cliquant sur l’icône du sort !

Les boutons supplémentaires des souris gamers ne sont ni plus ni moins que des binds supplémentaires, une sorte d’extension du clavier.

Quant au C2C (Clic to Cast, j’en reparlerai ultérieurement), on peut l’apparenter à des binds sur les clics de la souris… D’ailleurs cette technique utilise également les modificateurs Shift, Ctrl et Alt !

Exemple : mes raccourcis claviers

Afin d’illustrer l’article par exemple concret, et de vous donner quelques pistes pour votre propre configuration, voici celle que j’utilise avec ma prêtresse.

² : Chacun pour soi
s²: Gardien de la peur
1 : Soins rapides / Châtiment
s1 : Soins de lien / Flammes sacrées
2 : Soins / Pointe mentale
3 : Soins supérieurs / Attaque mentale
s3 : (En spé Discipline : Pénitence)
4 : Rénovation / Peste dévorante
s4 : Mot de l’Ombre : Douleur
5 : Mot sacré (En spé Discipline : Focalisation)
s5 : Chakra
A : Prière de soins / Incandescence mentale
sA : Cercle de soins (En spé Discipline : Mot de pouvoir : Barrière)
aA : Nova sacrée
E : Mot de pouvoir : Bouclier / Mot de l’Ombre : Mort
sE : Prière de guérison / Baguette magique
R : Dispell magie
sR : Dispell de masse
F : Dispell maladie / Brûlure de mana
T : Cri psychique
sT : Entrave des morts-vivants
< : Monture
W : Bijou1
sW : Bijou2
X : Puits de lumière (En spé Disci : Infusion de puissance)
C : Esprit gardien (En spé Disci : Suppression de la douleur)
sC : Hymne divin
V : Saut de foi
H : Ombrefiel
sH : Hymne à l’espoir
sZ : Volonté intérieure
6 : Lévitation
7 : Archéologie (:P)

Déplacements :
Z : Avancer
S : Reculer
Q : Strafe gauche
D : Strafe droit
Clic molette : Course automatique

Attention, les binds sont quelque chose de très personnel : je vous déconseille de copier ! Je présente ma configuration dans le but de vous donner des idées pour la votre, c’est tout ;).

Voilà, j’espère que cet article vous sera utile, que vous soyez ou pas un mouseclicker ! N’hésitez pas à poser vos questions ou partager vos astuces via les commentaires ;).

11 commentaires


  1. Fatal error: Uncaught Error: Call to undefined function ereg() in /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-content/themes/sandbox/functions.php:278 Stack trace: #0 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-content/themes/sandbox/comments.php(35): sandbox_commenter_link() #1 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-includes/comment-template.php(1472): require('/homepages/37/d...') #2 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-content/themes/sandbox/single.php(38): comments_template() #3 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-includes/template-loader.php(74): include('/homepages/37/d...') #4 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-blog-header.php(19): require_once('/homepages/37/d...') #5 /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/index.php(17): require('/homepages/37/d...') #6 {main} thrown in /homepages/37/d355510434/htdocs/eirwen/manapotion/wp-content/themes/sandbox/functions.php on line 278